La qualité de l'air : confort, santé, enjeux

La qualité de l'air : confort, santé, enjeux

La qualité de l'air comme sujet d'une émission spéciale de Mac Lesggy

La qualité de l’air est au centre de toutes les attentions. LAMY Group a participé à une émission spéciale, animée par Mac Lesggy. L’ancien président de LAMY Group a notamment fourni toutes les explications sur les liens entre mauvaise qualité de l’air, problèmes d’humidité et Santé Publique. Quels sont les risques pour les occupants ? Habitations, bureaux, hôtels, restaurants, centres commerciaux, écoles, crèches, etc. En quoi la qualité de l’air doit-elle être un enjeu majeur ?

  • Confort, bien-être, santé : les enjeux de la qualité de l’air
  • Mauvaise qualité de l’air : la santé menacée
  • L’humidité favorise la mauvaise qualité de l’air intérieur
  • L’entretien des systèmes de climatisation et chauffage
  • Expertise et conseil pour améliorer la qualité de l’air intérieur
Qualité de l'air

Confort, bien être, santé : les enjeux de la qualité de l’air

Si la qualité de l’air intérieur d’un bâtiment est mauvaise, elle peut nuire au confort, au bien-être et surtout à la santé de ses occupants. Par exemple, le personnel, qui travaille, jour après jour, dans un bâtiment humide (odeurs nauséabondes, taches de rouille, moisissures etc.) peut contracter des allergies, des infections respiratoires, parfois graves.

 

Les risques sont aussi économiques. L’image de l’entreprise peut en pâtir vis à vis des parties prenantes (salariés, financiers, clients, etc.). De façon générale, le coût des solutions de traitement augmente plus que proportionnellement, au fur et à mesure, que le problème perdure et se développe.

Enjeux

Mauvaise qualité de l’air : la santé menacée

Suzanne DEOUX est ORL et directrice de MEDIECO, société experte en ingénierie de santé dans le bâti et l’urbanisme. Elle explique que les polluants sont 5 fois supérieurs à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments. Et quand l’air n’est pas suffisamment renouvelé, il existe un risque certain pour la santé. Cela provoque des maux de tête, de la fatigue, des nausées. Voire des pathologies, dans certains cas, plus graves, comme le cancer.

 

“Entre 15 et 20 % de la population est allergique. Les personnes les plus exposées sont les personnes âgées et les asthmatiques. Les enfants en voie de développement le sont aussi. C’est à cette période que leurs alvéoles / surfaces pulmonaires se multiplient, pour atteindre à l’âge adulte 70 à 80 m² de contact entre l’air et le sang. S’ils respirent régulièrement des molécules nocives, susceptibles de provoquer des réactions inflammatoires, ils auront moins de surfaces pulmonaires à l’âge adulte. On impacte, ainsi, leur vie entière leur capacité respiratoire”, déclare-t-elle.

Mauvaise qualité

L’humidité favorise la mauvaise qualité de l’air intérieur

L’humidité contribue grandement à la mauvaise qualité de l’air. Celle-ci, comme nous l’explique l’ancien président de LAMY Group, se développe pour deux raisons. Tout d’abord, par les mauvaises pratiques des occupants (excès de chauffage, obturation des entrées d’air frais, par exemple, peuvent entraîner des moisissures dans le bâtiment), mais aussi à cause des nouvelles réglementations “qui consistent à vouloir absolument préserver l’économie d’énergie, au détriment du nécessaire renouvellement de l’air pour un impératif de santé publique.”

 

Suzanne DEOUX : ”Ouvrir une fenêtre ne renouvelle l’air que partiellement, ce n’est pas suffisant. Lorsqu’on voit des moisissures, l’odeur de moisi est déjà apparue auparavant. Les moisissures apparaissent derrière un placard, ou à cause d’une mauvaise ventilation, ou encore après un dégât des eaux. Elles libèrent des spores dans l’air et ce sont ces spores, souvent hautement allergènes, que nous inhalons.”

Humidité qualité de l'air

L’entretien des systèmes de climatisation et chauffage

Les systèmes de climatisation et de chauffage jouent également un rôle important dans la qualité de l’air intérieur et le confort des occupants. Leur entretien est incontournable pendant leur cycle d’exploitation. Sans quoi, les surfaces intérieures des bâtiments peuvent être dégradés par des microorganismes et des substances invisibles à l’œil nu.

 

Contrôle et nettoyage des filtres, vérification des pressions, des températures de soufflage, vérification propreté du condenseur, contrôle évacuation condensât, identification des fuites éventuelles, etc. L’entretien des systèmes de climatisation et chauffage permet aussi de limiter les risques de sinistres, tels que l’incendie par exemple.

Entretien systèmes de climatisation

Expertise et conseil pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Si la qualité de l’air intérieur des locaux est mauvaise, un expert, en posant son diagnostic, peut conseiller et apporter des solutions afin de l’améliorer. Pour favoriser un bon renouvellement de l’air, ces solutions peuvent être, à l’issue du diagnostic : pose d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), à simple ou double flux, entretien de système de climatisation et chauffage, isolation des murs, équipements pour assainir l’air intérieur, etc.

Améliorer la qualité de l'air

Nos actualités